Tobias 700 na Mostra Bresil en Mouvements - Paris



« BRESIL EN MOUVEMENTS »

Vingt-cinq documentaires et des débats pour les droits de l’Homme, les droits sociaux et environnementaux au Brésil

Du 4 au 10 juillet 2005

Confluences - Maison des Arts Urbains
190, Bd de Charonne - 75020 Paris
M° Alexandre Dumas (ligne 2)

Entrée libre

Réservation conseillée : 01 40 24 16 46

----------------------------

Dans le cadre de « Brésil, Brésils », l’année du Brésil en France, l’association Autres Brésils consacre une semaine de projections et de débats aux questions sociales et environnementales ainsi qu’aux droits de l’Homme dans le plus grand pays d’Amérique Latine. Du 4 au 10 juillet, à l’espace Confluences, plus de vingt-cinq documentaires seront projetés et sept grandes problématiques de la société brésilienne seront abordées : Enjeux de l’Amazonie, Dictature et résistance, La question des Noirs, Esclaves du travail, Droit à la terre et Mouvement des sans terre, Accès aux droits et Alternatives, avec, en toile de fond, le bilan de plus de deux années de présidence Lula.

Des films inédits en France

Deux types de films seront présentés au grand public, dont certains sont inédits en France :

- des œuvres de réalisateurs reconnus, comme Dom Helder Câmara, O Santo Rebelde, d’Erika Bauer, sur l’évêque de Recife qui fut l’une des figures de la théologie de la libération, ou encore O Sonho de Rose, 10 Anos Depois de Tetê Moraes (bande originale de Chico Buarque), sur le Mouvement des sans terre ;

- des films produits par les mouvements sociaux ou des organisations non gouvernementales, comme A revolução do Consumo réalisée par l’ONG Banco Palmas, qui présente une alternative économique dans un quartier de Fortaleza, ou Tobias 700, sur la lutte pour le droit au logement dans la mégapole de São Paulo.

Un espace d’expositions et de débats sur le Brésil

Suite aux projections, des réalisateurs et des représentants des mouvements sociaux brésilien et français seront présents pour débattre avec le public des ces enjeux essentiels pour la société brésilienne. Parmi eux Frei Betto, théologien de la libération et vieux compagnon de route de Lula, qui a quitté ses fonctions de coordinateur du programme « Faim zéro ». Plusieurs expositions photos seront par ailleurs présentées.

Le Brésil est désormais considéré comme une puissance émergente, au même titre que la Chine ou l’Inde. Ses mouvements sociaux et ses organisations non gouvernementales comptent parmi les acteurs majeurs du mouvement altermondialiste qui s’est développé avec le premier Forum social mondial organisé à Porto Alegre. C’est dans ce contexte que l’association Autres Brésils a été fondée en 2002. Ses membres animent un site francophone d’informations sur le Brésil. L’objectif d’Autres Brésils est de créer des passerelles entre le Brésil et la France et d’encourager les échanges autour des expériences de lutte et des alternatives économiques et sociales pratiquées des deux côtés de l’Atlantique.

A l’occasion de cette année du Brésil en France, Autres Brésils est également partenaire du Forum des images, à Paris, pour son cycle « 3 villes do Brasil », du Conseil général de Seine-Saint-Denis pour plusieurs événements organisés dans ce département et du Salon du livre du Mans qui se déroulera en octobre.


Le Brésil regorge d’expériences innovantes en matière de pratiques sociales. C’est pourquoi, dans le cadre de l’année du Brésil en France, principalement consacrée à la culture, l’association Autres Brésils a voulu intégrer une dimension sociale.

En plus de l’actualisation régulière de notre site internet www.autresbresils.net, qui fournit des outils de compréhension et d’analyse de la société brésilienne, nous avons organisé des tables-rondes en collaboration avec le Forum des Images à Paris ou avec l’Écran de Saint-Denis.

« Brésil en mouvements », une semaine de projections et de débats sur les questions sociales et environnementales ainsi que sur les Droits de l’Homme, poursuit le même objectif : décrypter des enjeux de société qui concernent le Brésil mais également la France et l’Europe.

Pour cela nous avons invité des réalisateurs, des producteurs, des représentants d’ONG et des mouvements sociaux, ainsi que des responsables et des personnalités du monde socioculturel brésilien à rencontrer le public français et débattre avec lui. Certains d’entre eux viennent expressément du Brésil pour participer à l’événement. Les grandes problématiques sociales qui font débat aujourd’hui dans le plus grand pays d’Amérique Latine seront donc abordées (Enjeux de l’Amazonie, Dictature et résistance, La question des Noirs, Esclaves du travail, Droit à la terre et Mouvement des Sans Terre, Accès aux droits et Alternatives), avec, en toile de fond, le bilan de plus de deux années de présidence Lula.

En parallèle, et au même endroit, seront présentés une exposition photographique consacrée au travail du photographe brésilien Tiago Santana sur le tournage du film Le Rêve de São Paulo ainsi que deux diaporamas.

Une semaine pour découvrir, apprendre et échanger.

A bientôt !

A Paris, du 4 au 10 juillet, en partenariat avec Confluences - Maison des Arts Urbains.

Entrée libre. Réservation (conseillée) : 01 40 24 16 46 (Confluences)

Comments

Popular posts from this blog

TOBIAS 700 -Veja o documentário completo

Geraldo: Who Can I Trust? October 30th - 20:40 - french time on Channel France 5